Page 11 - articles
P. 11
Le point de vue
des Belges expatriés

Brigitte Nicolas et Frédéric Princen,

mariés, deux enfants, la quarantaine dyna-

mique, vivent à San Diego depuis 2000.

Elle, originaire de Bruxelles, et lui, de Liège,

ont acquis la nationalité américaine il y a

tout juste deux ans. « Nous étions frustrés

de vivre dans un pays depuis si longtemps

et de ne pas pouvoir participer au proces-

sus démocratique », explique Frédéric en

référence à leur choix de transformer leur

green card en passeport définitif. Pour

© Richard Dalton 2016 Brigitte, c’est sûr, elle votera pour Hillary
© Richard Dalton
Aux Etats-Unis, afficher ses en novembre : « Il s’agit plutôt de voter
convictions politiques, c’est aussi contre quelqu’un ! » La Bruxelloise, pro-
laisser s’exprimer sa créativité. priétaire d’un magasin de sport, voit en la
candidate démocrate une femme aguerrie,

surtout en tant que First Lady, « active aux

côtés d’un Bill qui est resté tout de même
nardo DiCaprio, Katy Perry, Beyoncé ont Le plus souvent, Carey et elle se retrouvent pour huit ans au pouvoir et reste l’un des meil-
clairement affiché leur préférence. Mais loin le « phone banking ». Appeler, toujours appeler, leurs présidents des Etats-Unis ».
des paillettes, des millions de volontaires à pour rassembler et convaincre. « Grâce à nos
Pragmatique et plus impliqué, Frédéric
travers les Etats-Unis se démènent aussi, et appels, on a fait une sacrée poussée, ici en Cali- admire la pugnacité et la persévérance de
passent des heures à inciter à faire un don, à fornie ! » dit-elle fièrement.
Hillary. « Après tout ce qu’elle a vécu, elle
convaincre une autre personne de soutenir Le jour de l’élection, Jeannine et Carey se a la dent dure ! » s’exclame-t-il. « Elle aurait
Hillary et, surtout, à encourager à aller voter. sont retrouvées au Hillary Clinton Westchester pu lâcher après l’affaire Monica Lewinsky,
Jeannine Wisnosky apporte fièrement sa contri- campaign HQ pour appeler les électeurs cali- après sa défaite face à Obama et tous les
bution dans sa communauté de Culver City, forniens par téléphone et les encourager à se autres scandales. Mais non, elle s’est, à
quartier de L.A. Cette actrice, mariée et mère rendre aux urnes. Le soir, lorsque les résultats chaque fois, repositionnée », poursuit-il.
de trois adolescentes, admire Hillary depuis sont tombés, Jeannine, soulagée, n’a pu s’empê- Pour lui, la candidate démocrate est « co-
- qu’elle est entrée dans la vie publique, en 1992, cher de pleurer en écoutant le discours histo- hérente » pour s’opposer à « la fermeture
s alors que Bill se présentait à l’élection présiden- rique de la candidate démocrate. Elle nous d’esprit du républicain ».
s tielle. confie : « J’ai ressenti de la fierté et de la grati-
Avec son amie Carey Zeiser, productrice, tude et j’ai surtout pensé à toutes ces femmes
elles se retrouvent pour mener des actions dans avant nous. Celles qui se sont battues et qui sont peut arriver avec deux Amériques qui s’af-
leur quartier. « Je soutiens Hillary parce qu’elle parfois mortes au nom de l’égalité et de la liber- frontent. C’est comme un feuilleton, qui réserve
est la plus qualifiée et expérimentée pour diriger té. » Et de conclure : « Nous devons poursuivre chaque jour une surprise », s’enthousiasme
x notre pays », explique Jeannine. Concrètement, et ne rien prendre pour acquis. Si les votants Laurence Haïm.
r la quadra a commencé par verser un peu d’argent restent à la maison le 8 novembre, nous pour- Et Christine Ockrent d’enchaîner : « Hil-
- à la campagne et s’est ensuite très vite engagée. rions avoir Donald Trump comme président ! » lary est un personnage complexe, au chemin
exceptionnel. Je ne connais aucun politique en
DANS SON SILLAGE : CHRISTINE Europe – et j’en ai connus – qui ait le parcours
OCKRENT ET LAURENCE HAÏM de cette femme, acharnée, depuis l’enfance,

Dans l’assemblée aussi, la première prépare à être la meilleure. Par ailleurs, elle trimballe le
un ouvrage sur le duel opposant Donald et fardeau d’une série d’affaires pas encore toutes
Hillary et la deuxième suit assidûment la cam- éclaircies et elle incarne une élite rejetée par les
pagne pour le groupe Canal+. Le livre de Chris- plus jeunes. »
tine Ockrent sortira en septembre, aux éditions Durant les cinq prochains mois, après l’in-
Robert Laffont, sous le titre probable « Trump- vestiture officielle en juillet, Hillary Clinton
Clinton, l’Amérique en colère ». Quant à Lau- affrontera Donald Trump lors de trois débats
rence Haïm, qui avait décroché l’interview ex- télévisés. Une joute historique, elle aussi, et une
clusive de Barack Obama en 2015, elle est sur campagne qui s’annonce extrêmement rude. Un
les routes, depuis déjà sept mois, pour ne pas homme face à une femme, pour la première fois.
perdre une minute de la course à la Maison- L’Amérique partagée. Président ou présidente ?
Blanche, qu’elle tweete sans relâche. « C’est Verdict le 8 novembre prochain. n
Jeannine et Carey, les © Doc privé l’une des campagnes les plus passionnantes Sophie Radermecker,
bénévoles que nous depuis très longtemps. Très incertaine. Tout correspondante à Los Angeles
avons interviewées.
29

CLINTON.indd 29 14/06/16 11:04
   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16